Skip to main content

Différents types d'entrevues d'emploi

Différents types d'entrevues d'emploi

 

Par le conseiller en carrières de Monster

Comme chercheur d’emploi, vous pouvez vous attendre à passer un certain nombre d’entrevues avant qu’on vous fasse une offre. Ces entrevues ne seront pas toutes du type classique, c’est-à-dire une rencontre privée avec l’intervieweur.

Vous serez peut-être invité à une entrevue de groupe où vous ferez face à plusieurs intervieweurs en même temps, à une entrevue axée sur le stress où vous serez mis délibérément sous pression, à une entrevue situationnelle où vous devrez faire une présentation, à une entrevue de présélection, ou encore au « concours de beauté ».

Quel que soit le type d’entrevue, votre objectif est de donner l’image du meilleur candidat. Vous pourrez vous préparer efficacement en sachant d’avance à quel type d’entrevue vous serez convié.

L’entrevue de présélection

Avant même d’être invité à une entrevue, vous recevrez peut-être un appel téléphonique de l’employeur. Il pourrait s’agir d’un représentant des Ressources humaines qui souhaite vous poser une série de questions qui permettront à l’employeur d’établir s’il veut vous rencontrer dans le cadre d’une discussion privée. Soyez donc à l’affût et sous votre meilleur jour lorsque le téléphone sonnera.

L’entrevue de groupe

Se faire mettre à l’épreuve par un intervieweur est déjà bien assez éprouvant. Imaginez maintenant devoir faire face à deux ou trois personnes (ou plus encore) qui vous posent des questions en même temps. Voilà en quoi consiste l’entrevue de groupe. Elle permet à l’employeur de se faire plusieurs opinions sur vous.
Votre tâche consiste à vous gagner la faveur de chaque membre du groupe lorsque vous répondez à une question. Commencez par établir un contact visuel avec la personne qui a posé la question. Puis, portez progressivement votre attention sur chacun des autres membres du groupe tout en continuant de répondre à la question.

L’entrevue axée sur le stress

Votre corbeille est remplie de tâches à remplir. L’intervieweur vous accorde 20 minutes pour en faire le tri et les prioriser. Pendant que vous vous exécutez, votre intervieweur se met subitement à vous poser deux ou trois questions à la fois, vous foudroyant du regard lorsque vous essayez de lui répondre, puis se lève à l’improviste et quitte la pièce pendant quelques minutes sans fournir d’explication.
Il y a de bonnes chances pour que vous subissiez une entrevue axée sur le stress. L’employeur vous met sous pression pour observer votre réaction. Vous lui montrez alors de quelle étoffe vous êtes fait en gardant votre calme. Plus il applique de pression et plus vous devenez calme.

L’entrevue situationnelle

L’employeur vous expose un problème ou un sujet sur lequel vous devez préparer une présentation, avant votre arrivée ou directement sur place. Il souhaite observer la façon dont vous communiquez vos idées face à un petit groupe.

Vous devez donc faire vos devoirs pour être fin prêt pour l’entrevue. Rappelez-vous qui est votre auditoire, ce qu’il s’attend à entendre de vous, et la limite de temps qui vous a été prescrite pour faire votre présentation.

Le « concours de beauté »

Il arrive que l’employeur ait décidé de vous embaucher mais qu’il vous fasse revenir pour vous présenter à d’autres personnes. Son objectif est sans doute de s’assurer qu’il n’a pas négligé certaines failles évidentes que d’autres pourraient noter chez vous.
Vous voici donc en plein concours de beauté. Habillez-vous de manière professionnelle, soyez enthousiaste et ne lui donnez pas la moindre raison de reconsidérer l’offre qu’il vous a faite. Habituellement, ces séances ne durent pas plus de trente minutes.

Prestation constante

De l’entrevue de présélection à l’entrevue finale, vous devrez afficher de la confiance et du dynamisme. Il importe de bien comprendre chaque type d’entrevue. Vous saurez à quoi vous attendre et comment vous préparer de façon optimale.

Le fait d’être parfaitement transparent à chaque entrevue crée toujours une bonne impression. L’employeur commence alors à vous faire confiance et à se sentir plus à l’aise. Et vous vous présenterez naturellement sous votre meilleur jour, quel que soit le type d’entrevue qui vous est imposé.